la Barbezieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la Barbezieux

Message par Peter le Ven 6 Juil - 15:05

Becs et Plumes, dossier spéciale coup de coeur de Peter


La poule Barbezieux



Le Poulet de race Barbezieux a connu un bel essor au 19ème siècle.
La Barbezieux est sans conteste la plus grosse race de poule de type européen. Rustique, haute, puissante et adaptée au sol argilo-calcaire de son berceau d'origine: le sud de la Charente.



C'est une excellente race à deux fins, produisant de beaux poulets et des poules qui pondent honorablement de gros œufs blancs (env. 200 œufs/an).
Dans la monographie de races des poules de V. Perre de Roo (1882) décrit:

« C'est une race française on peut chaleureusement recommander pour se beauté et pour ses nombreuses qualités.
Elle a la crête simple, relativement assez développée, largement découpée, droite chez le coq, pliée chez la poule. Le plumage noir à reflets verts et violacés chez le coq, mat chez la poule, qui est la robe dominante. Elle ne diffère de la race de la Bresse que par sa taille qui est plus forte.
Disparue après la deuxième guerre mondiale presque pendant 50 ans, une poignée de passionnés décident de le faire revivre en créant en 1997 l’ASPOULBA, l’association pour la sauvegarde de la poule de Barbezieux.



actuellement, des sujets conformes au standard sont élevés dans sa région d'origine ; il faut noter aussi la création récente d'une filière de production de poulets de qualité avec label marqué "Poulet de race Barbezieux, race ancienne", grâce aux efforts de l'ASPOULBA ( (source : La Revue avicole, n°1683, janv.-fév. 2009).
Actuellement, afin de préserver cette magnifique race sans équivalent jusqu'au XIXe siècle et son patrimoine génétique, fruit d'une longue adaptation à son milieu, il faut systématiquement écarter de la reproduction les sujets présentant des signes de métissage ou reproduisant des poussins hétéroclites.
La période de l'entre-deux-guerres avait eu raison de la Barbezieux, car la mode était passée a la consommation d'œufs roux, participant à son déclin et profitant à d'autre races « de synthèse », notamment à vocation industrielle, venues des États-Unis, ainsi même que la Marans, proche géographiquement. (wikipedia)

[img][/img]

Masse idéale : Coq : > 4,5 kg ; Poule : > 3,5 kg
Crête : simple
Oreillons : blancs
Couleur des yeux : rouge orangé
Couleur de la peau : blanche
Variétés de plumage : uniquement noir
Oeufs à couver : min. 75 g, coquille blanche
Diamètre des bagues : coq : 22 mm ; poule : 20 mm

notre idée pour la cuisine


avatar
Peter
Admin

Messages : 5460
Date d'inscription : 20/04/2011
Localisation : St Vigor des Monts

http://www.becsetplumes.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum