la fabrique des vers de terre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la fabrique des vers de terre

Message par Peter le Mer 11 Juil - 20:21

Becs et Plumes, dossier spéciales coup de coeur par Tiseb29280

la Fabrique des vers de terre, par Tiseb2928

Prenez 3 caisses identiques... Qui s'emboitent parfaitement... Et non ajourées...



a premiere, la base, on n'y modifiera RIEN.


La deuxième , on retournera le bac et on fera des trous tous les 2 cm... Je pensais faire tous les 1 cm... Mais j'ai eu peur de fragiliser la structure... Et le diamètre des trous j'ai mis 2mm... Pour l’évacuation de l’humidité... Et pour pas que tout passe à travers...



La troisième, perçage tous les 4 cm... J'ai gardé mon foret diam2 pour faire un avant trou... Et après suis repassé dessus avec un foret de diam 10mm... Pour que mes vers de terre puisse passer LARGEMENT du bac 2 au 3... Et vice versa...



Après j'ai pris mon bac2(avec trous de 2mm) et avec ma bêche suis allé ds mon "semblant" de petit potager j'ai remplis mon bac m'assurant que j'avais quand même quelques vers de terre...



Ensuite j'ai pris mon bac3... Et dans le jardin la question à été de savoir ou j'allais trouver des végétaux en décompositions... Donc restant de taille de pelouse... Mes salades cuites de sous le tunnel... Bref, tout ce qui peut être pourri...




Après j'ai arrosé les bac2 et 3... Et j'ai mis une vieille serpillère mouillée et propre sur le bac3... Pour que ça garde un maximum d’humidité...



Maintenant il n'y a plus qu'à superposer:

Bac1 sans trou en bas,
Bac2 avec trous diam 2mm par dessus
Bac3 avec trous diam 10mm par dessus bac 2
Et refermer par un couvercle...



Maintenant, à vous de continuer à charger votre composteur de déchets de cuisine...
Moi personnellement je m'en servirais pour mettre les déchets des mes plumes... Restants de graines, fientes, restant de cuisine... bref, mes fonds de cages... et s'assurer que la serpillere reste toujours humide... Après va falloir attendre... Que tout ce monde se peuple...

un grand merci Tiseb29280

tout cela c'est super bien en théorie.
pour compléter le dossier et pour montrer comment ça marche en pratique, voici un résumé de notre membre rizade

J'aimerais bien partager mon expérience dans le compostage et le lombricompostage.
Tiseb présente le principe du lombricomposteur ménager qui peut permettre de traiter les déchets d'une famille si l'installation est bien conçue et bien menée.
Voici 2 liens pour fabriquer des systèmes éprouvés :
La boite à vers

C'est une installation qui peut être installée à l'intérieur, dans un appartement pour ceux qui n'ont pas de jardin, ou pour garder une souche de vers active durant l'hiver.
Voici la mienne :


La boite du dessous sert à récolter le thé de compost qui correspond à l'eau contenue dans les déchets que l'on y met. Il faut le vider régulièrement pour éviter la noyade des vers qui tombent dedans.
La boite du dessus est la boite dite de "travail", où l'on mets les déchets de cuisine compostable par dessus la litière de vers. Des trous de 6 mm tous les 1 cm permettent au jus de s'écouler et aux vers de circuler librement entre les étages, puisque lorsqu'elle est pleine on rajoute une même boite sur le dessus et ainsi de suite.


Avec 500 grammes de vers au départ, je n'ai jamais réussi à remplir la boite malgré 1,5 kg d'épluchures de légumes chaque semaine pendant un an !!!!!!

Finalement, un lombricomposteur n'est autre qu'un compost où la densité de vers permet une forte multiplication de la population de vers, nos déchets servant de nourriture. J'ai donc transformé notre composteur extérieur en lombricomposteur. J'ai juste ajouté une grillage fin au fin pour éviter les remontées de rongeurs ou de taupes, et j'ai ajouté un kg de vers récoltés dans le tas de fumier. Ca grouille de vers et ils dévorent épluchures, sopalin, kleenex, rouleau de carton pq, etc ....
En 2 ans, alors que nous sommes de gros mangeurs de légumes, le lombricompost atteint une hauteur de 30 cm.... Je pense que je le viderai dans 10 ans Wink)))


Après tout, vu la vitesse de réduction de nos déchets de la maison, pourquoi ne pas le faire avec le fumier des poules et le fumier de cheval. Et hop c'est parti.



A gauche le fumier de poule à base de paillis de lin. C'est un fumier sec qu'il faut humidifier ou mélanger avec d'autres déchets. Ici, on le mélange avec le crottins que nous ramassons dans les paddocks (une brouette par jour), et le mélange monte en température très vite.

J'alimente régulièrement les lombricomposteurs que l'on voit en arrière plan, et tout les 3-4 mois je les vide. Je garde seulement les 30-40 premiers centimètres du dessus de compost où se trouve la plupart des vers et ainsi de suite.


Je traite ainsi environ 10 m3 de fumier par an, avec une réduction du volume de 80 %.
C'est un peu de boulot, mais c'est une très bonne valorisation des fumiers.

encore une fois un grand merci à Tiseb et rizade pour ce dossier.

Becs et Plumes
avatar
Peter
Admin

Messages : 5466
Date d'inscription : 20/04/2011
Localisation : St Vigor des Monts

http://www.becsetplumes.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum