la poule Le Merlérault

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la poule Le Merlérault

Message par Peter le Jeu 2 Juin - 11:00

Becs et Plumes dossier spécial poules rares

Le Merlérault
(la poule diablesse sympa)

Historique :

La poule « le Merlérault » est originaire de la Région du Merlérault en Normandie dans le département de l'Orne, également célèbre pour ses chevaux trotteurs, elle est décrite au 19 ème siècle par de nombreux auteurs comme étant une sous-variété de la race de Crêvecoeur.
Chef-lieu de canton, la petite ville Le Merlerault tient son nom de ses seigneurs, Le « Merle »,
cités dès le XIe siècle. D’ailleurs les armoiries de la ville arborent ce joli petit oiseau couleur
charbon.
La petite commune du Merlerault, située à une hauteur de 226 mètres dans le département de l'Orne, est traversée par la rivière le Don, le ruisseau Saint-Martin et la rivière la Dieuge. Sa population est de 944 habitants.



On retrouve la trace de la poule Le Merlerault dès le milieu du XIXe siècle. En effet, dans le
« journal d’agriculture pratique » de 1857 et le « poulailler », C.Jacques parle d'une
« variété » de la Crèvecoeur qu’il nomme alors « Merleraux ». Presque disparue, la poule Le Merlerault renaît comme le Phenix de ses cendres en novembre 1982, lors del’exposition de Dombasle en Meurthe et Moselle et ce grâce à Jean-Claude Périquet, personnalité de l’aviculture française que l’on ne présente plus.
Longtemps considérée comme une sous-race ou variété de la Crèvecoeur et affublée de toutes
sortes d’orthographe, la poule Le Merlerault ne fut reconnue comme race qu’au début du XXe siècle. Son standard était réactualisé vers 1984 et repris dans les éditions 1991 et 2000 établies par la SCAF.



Mine de rien, ce volaille a des amateurs un peu partout, pour preuve, lors du championnat de France 2009 organisé par le Club pour la sauvegarde des races avicoles normandes se déroulant à Gournayen-Bray en Seine-Maritime, Arnaud Godel , en éleveur suisse,décrocha le titre envié de Champion de France en Le Merlerault…

Descriptif

C'est une volaille qui doit être forte en taille, mais de forme trapue. Le coq pèse au minimum 3 kg, la poule au minimum 2,5 kg. Une attention toute particulière doit être portée à la tête de l'animal, si l'on veut maintenir un trait distinctif qui est caractéristique. La Le Merlerault n'est ni une hollandaise huppée, ni une padoue. La huppe est régulière et symétrique, mais pas trop longue, équilibrée, elle ne gène pas la vue. Elle est dotée d'une crête à corne sans ramification. Ses oreillons sont blancs, la face est nue et rouge, le regard ardent.
Sa couleur d'origine est le noire, mais elle commence à apparaitre dans d'autres couleurs comme le bleu.



Qualités :

Principalement élevée pour sa chair de qualité, elle fera le bonheur de sa famille d'adoption en produisant de bons petits poulets. Veillez à lui conservez ses qualités de volailles de chair en surveillant sa croissance et sa masse, et en conservant les sujets avec une poitrine bien fournie et profonde et un abdomen bien développé.
Elle couve peu mais pond bien. Ses oeufs sont blancs et pèsent 55 g environ.
Très rustique, elle apprécie les grands espaces et n’hésitera pas à se percher parfois à bonne hauteur.
Son élevage est facile et les poussins ont un développement impressionnant.

merci à nos amis suisse pour es photos http://www.volailles-francaises.ch/

une petite recette pour les amateurs des plats régionals



Peter pour Becs et Plumes
avatar
Peter
Admin

Messages : 5459
Date d'inscription : 20/04/2011
Localisation : St Vigor des Monts

http://www.becsetplumes.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum