La poule Brabançonne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La poule Brabançonne

Message par Peter le Sam 30 Nov - 10:54


La poule Brabançonne
(Brabanter Bauernhuhn)



La Brabançonne vient de la province du Brabant et plus spécifique de la région entre Bruxelles, Wavre, Louvain et Malines. Des populations locales de volailles huppées on sélectionnait une pondeuse noire avec une petite huppe. En Flandres on appelait cette race ‘Topman’, en Wallonie on la connaissait comme ‘Houpette’. Seulement en 1899 Louis Vander Snickt sr. l’appelait ‘Brabançonne’ dans un article dans ‘Chasse et Pêche’. Il y en a qui disent que cette dénomination vient simplement de ‘Brabant’, d’autres disent que cela vient de la variété caille qui possède les trois couleurs de la Belgique, le cou noir, la poitrine jaune et les épaules rouges.
La vraie sélection de cette race n’a commencé qu’au fin du dix-neuvième siècle comme chez beaucoup d’autres races belges.



La Brabançonne est renommée pour ses capacités de production excellentes. La poule est une merveilleuse pondeuse qui pond des gros oeufs blancs d’environ 70 gr. Si elles sont bien soignées et reçoivent une bonne alimentation, les Brabançonnes d’aujourd’hui sont toujours capables de cela. On dit souvent que les jeunes poules commencent assez tard à pondre mais ce n'est pas correct. Les jeunes poules de certaines souches commencent déjà à pondre aussi tôt qu’à 4 ou 5 mois. Elles couvent très rarement. La Brabançonne s’adapte très bien à différents milieux et elle est très active. Elle est en train de chercher de la nourriture dans le sol pendant toute la journée. Comme presque toutes les pondeuses légères, elle est capable de voler donc elle demande une clôture assez haute.
La Brabançonne est une pondeuse avec un type très particulier. Le corps a la forme d’un tronc de cône. Cela veut dire que le corps a la forme d’un triangle dont la ligne de la queue et l’abdomen de ponte forment la base. Chez la poule qui pond, l’abdomen est très bien développé et profond. Le dos est incliné vers l’arrière et la poitrine est portée assez haute mais pas en avant. La queue est fermée et se termine plus ou moins en point. La crête est simple et droite chez le coq. Elle commence déjà au-dessus du bec et se termine par un lobe court. Chez la poule la crête se repose, repliée en forme S, contre la huppe. La huppe ne peut jamais être plus large que le crâne et jamais gêner la vue.



Chez le coq, la huppe est peu développée et ne consiste en quelques plumes lancettes qui suivent la ligne de la tête.
Les variétés les plus populaires pour le moment sont caille doré, caille bleu doré, caille argenté et noir. Autres variétés reconnues sont caille bleu argenté, blanc, bleu, fauve, herminé et fauve herminé.
L'élevage de la race est assez rare. Sa popularité va et vient régulièrement. Aussi élevé en Hollande et en Allemagne sous le nom ‘Poule brabançonne des fermes’. Les variétés unicolores sont très rares, les variétés herminées ont disparues.
La Brabançonne est encore très populaire en Allemagne, ou elle a des amateurs aussi en variation naine.





Source:APABB belgique et SV BBH.de

avatar
Peter
Admin

Messages : 5466
Date d'inscription : 20/04/2011
Localisation : St Vigor des Monts

http://www.becsetplumes.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum