la (poule de) Contres

Aller en bas

la (poule de) Contres

Message par Peter le Ven 11 Juil - 11:09

Becs et Plumes, dossier spécial coup de cœur par Peter

La Contres

Au début du XX ème siècle la poule de Contres était acheté au marché de Contres par les volaillers de Paris.
Elle se rencontrait dans toute la Beauce et la Sologne mais elle porte le nom de Contres, ville du Loir-et-Cher.



Messieurs de Chevigné et Vezin, vers 1900 ont entrepris la sélection de cette volaille, en se procurant des sujets dans les fermes de la région de Contres. Monsieur le Comte Delamarre fit une monographie provisoire de cette race, elle fut présentée à la société d'aviculture du Loir-et-Cher, qu'elle adopta le 2 novembre 1906, puis à la fédération nationale des sociétés d'aviculture de France. Son standard figure dans les éditions 1931 et 1956 de la SCAF. La première guerre mondiale avait déjà fortement entamé les rangs de cette race.

Généralités
La poule de Contres est de couleur blanc herminé noir. Elle porte le nom de Contres, ville de Loir et Cher où se tenait un marché. C'est une volaille de type fermier, aux proportions harmonieuses, assez dressée, sans être trop haute sur pattes, à la démarche vive et fière, réunissant toutes les qualités d’une poule de ferme à deux fins (chair et ponte). Elle a été reconstituée récemment. Le coq pèse environ 3 kg tandis que la poule 2,25 kg.
Cette volaille a des airs de famille avec la Bresse, la Bourbonnaise, la Gâtinaise et la Bourbourg. Elle se différencie de la Bresse surtout par le coloris de son plumage; la Bresse n'a pas de variété herminée. De la Bourbonnaise par la couleur des tarses: blanc rosé pour la Bourbonnaise et gris bleuâtre pour la Contres; la couleur des yeux: rouge orangé pour la Bourbonnaise et brun foncé pour la Contres. De la Bourbourg par l'absence de plumes aux tarses. De la Gâtinaise par la couleur des tarses: blanc pour la Gâtinaise; du coloris du plumage: blanc pour la Gâtinaise.



Ces oiseaux doivent avoir la démarche vive et fière; les animaux lourds et massifs doivent être éliminés. La poule pond bien, des oeufs à coquille teintée (jaune brun clair) et couve correctement. Les éleveurs disaient que c'était le type de poule de ferme réunissant toutes les qualités d'une volaille, sans qu'aucune (qualité) ait été développée au détriment des autres. Elle avait été surnommée la bonne à tout faire. Le coq est un bel oiseau, aux proportions harmonieuses, assez relevé, sans être trop haut sur ses pattes. Ses principaux caractères: bec fort, court, blanc bleuâtre; yeux grands, vifs, à iris brun foncé de préférence (tolérés rouge orangé); crête simple, 5 à 6 dents régulières; barbillons moyens; camail abondant; oreillons rouges sablés de blanc; dos assez allongé; poitrine pleine et profonde; queue de longueur moyenne avec des faucilles développées; tarses lisses, de couleur gris bleuâtre, parfois un peu rosé sur les côtés. La poule a les mêmes caractères généraux que le coq, avec une crête plus petite; les épaules assez larges; le dos plat, plutôt long, incliné vers l'arrière et très légèrement relevé vers le croupion. Une seule variété de plumage: l'herminée.




Standard

Masse idéale : Coq : 3 kg environ ; poule : 2,25 kg
Crête : simple
Oreillons : blancs cerclés de rouge
Couleur des yeux : noirs
Couleur de la peau : blanche
Couleur des tarses : gris
Variétés de plumage : blanc herminé noir uniquement
Œufs à couver : min. 60g, coquille blanche à crème clair
Diamètre des bagues : Coq : 18mm ; Poule : 16mm

Source conservatoire des races rustiques de sologne
avatar
Peter
Admin

Messages : 5520
Date d'inscription : 20/04/2011
Localisation : St Vigor des Monts

http://www.becsetplumes.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum