l'oie Normande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

l'oie Normande

Message par Peter le Ven 7 Oct - 9:57

Becs et Plumes, dosssier spécial, les perles de la basse-cour

L'oie Normande


L’oie normande est une race bien typique de la Normandie, dans les légendes populaires elle est appelée l'oie aux yeux bleus.



Rustique, facile à élever, elle aime la vie au grand air. Il y à pas long temps , son existence était menacée de disparition, mais heureusement aujourd'hui, l'oie Normande est de retour dans les fermes de son pays natale.
A l’origine, l’oie Normande était surtout répandue dans la Manche, puis elle a conquis le reste de la Normandie grâce à sa chair dense et exquise.



C'est encore au début du XXe siècle, les oies Normande partaient vers l'Angleterre en nombre impressionnant, destination « Christmas Dinner » (repas de Noël).

Comme beaucoup de ses cousins, l'oie Normande est une oie ,d'herbage. Les pommes qui tombent des pommiers, sont un régale culinaire pour les oies et facilitent leur finition. C'est une raison de plus pour son élevage, surtout si un verger est disponible.



D’allure élégante, l'oie Normande est auto-sexable dès la naissance , le mâle est blanc immaculé,alors que la femelle est grise & blanche
La production d’Oie Normande est saisonnière, la période de ponte ne dure que 3 mois, de mars à fin mai. Elles sont prêtes à consommer au moment des fêtes de fin d’année.



Très rustique l'oie Normande est peu sensible aux maladies, la plupart des problèmes surgissent d'une mauvaise alimentation ou d'un manque d'hygiène.
Une fois que l'oison a passé les trois première semaines il n'y a plus de problèmes majeurs pour sa croissance.
La durée de vie moyenne d'un reproducteur (jar) est de 4 ou 5 ans, pour l'oie on compte une durée de vie entre 7 et 8 ans.



Volaille à rôtir ou à braiser, l’oie Normande, est plus petite et bien moins grasse que ses cousines toulousaines ou alsaciennes. L’oie Normande fournit, du fait de sa grande consommation d’herbe, des rôtis peu gras. Ce n’est donc pas une oie de production de foie gras, elle constitue plutôt une volaille à rôtir (2.5 à 2.8 kg prêts à cuire). Sa chair est excellente, une qualité qui invite aussi de la déguster en terrine.



merci à Daniel pour les images

pour finir le dossier, voici une recette simple mais très bon pour vous régaler, qui vous laisse libre choix sur l'accompagnement .



Peter pour Becs et plumes
avatar
Peter
Admin

Messages : 5460
Date d'inscription : 20/04/2011
Localisation : St Vigor des Monts

http://www.becsetplumes.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum