la Pintade (guinea fowl, Perlhuhn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la Pintade (guinea fowl, Perlhuhn)

Message par Peter le Ven 28 Sep - 10:11

Becs et Plumes, dossier spécial coup de coeur par Peter

La Pintade

Originaire d’Afrique où la Pintade vit encore aujourd’hui en groupe à l’état sauvage, en plaine ou perchée dans les arbres, elle est élevée de manière traditionnelle en Europe et notamment en France depuis moins de 50 ans.



Ses principaux bassins d’élevage sont la façade atlantique (de la Normandie à l’Aquitaine), la région Rhône-Alpes et le Centre.
Ses origines lui confèrent une spécificité recherchée par les connaisseurs: son goût subtil, sa saveur et sa légèreté la différencient des autres volailles.

Avant de trouver son nom d'aujourd'hui, elle était appelée « la poule de Numidie » ou « poule de Turquie, mais aussi « poule de Pharaon »ou encore « poule d'Inde ».
c'est que au XVIe siècle qu'elle devint « pintado » (maquillé / peint),Un nom donné pour son casque en pointe sur la tête et les deux barbillons rouges entourant son bec.



Introduite en Europe occidentale au XIVe siècle par les grands navigateurs, elle est aujourd’hui principalement élevée en Europe. Avec plus de 38,5 millions de Pintadeaux élevés en 2008, la France représente à elle seule les 3/4 de la production européenne, ce qui fait d’elle le premier pays producteur de Pintades en Europe (loin devant l’Italie) mais également dans le monde.

La pintade n'est pas à proprement parler un oiseau de basse-cour, elle est d'humeur trop vagabonde pour se complaire et pour prospérer dans un poulailler, en plus elle a trop mauvais caractère pour vivre en compagnie d'autres volailles.
Enfin, si vous pensez que des fois le chant d'un coq peut être dérangeant, le cri de la Pintade est perçant et des plus désagréables. La pintade est un animal farouche : au moindre bruit inhabituel et à la moindre agitation, elle s'enfuie et panique



Ce qui convient à la pintade, c'est une semi-liberté, puisqu'elle est à demi sauvage.
Les pintades couchant à l'air libre, on disposera, dans l'enclos où on les fera rentrer chaque soir, soit un arbre mort, soit un perchoir quelconque, à 1,50 à 2m au-dessus du sol.
Pour bien les soigner, c'est dans cet enclos qu'on donnera aux pintades leurs repas du soir et du matin et que l'on disposera leur abreuvoir, afin de les habituer à des heures régulières de rentrée et de sortie. Le reste de la journée, il est préférable de leur donner la plus grandes liberté possible.



Au moment de la ponte, quelques nids dissimuler dans un coin sous des fagots, ou dans une haie artificielle de leur éclos, seront apprécier par les femelles. Toutefois elles ont une tendance marquée à dissimuler leurs nids.
Les pintades sont bonnes pondeuses (entre 30 et 40 oeufs par saison). Leurs oeufs sont petits et de goût agréable, mais les pintades sont des mauvaises couveuses.
L’aliment distribué aux jeunes sera analogue à celui des dindonneaux avec un taux élevé de protéines (26-27 °/j et de vitamines. Il est indispensable qu’il contienne des anti­biotiques et des anti-coccidiens jusqu’à l’âge de 8 semaines. Ensuite, des céréales sont ajoutées à la ration. Au cours des deux dernières semaines, on peut distribuer de la farine de maïs mélangée à la pâtée, ce qui favorise l’engrais­sement et améliore la qualité de la chair.



La variété type de la pintade domestique est la variété grise ou bleue, c'est-à-dire issue de son ancêtre sauvage : la couleur de base est un gris-bleu bien uniforme et régulièrement parsemé sur tout le corps de petites perles blanc argenté ; les tarses sont gris rougeâtre à orange ou marbrés.
Les autres variétés sont apparues par suite de la domestication ; les perles s'y retrouvent, seule la couleur de fond du plumage change :
-variété lilas ou bleu azur
-variété bleu clair ou couleur sauvage clair
-variété chamois dite parfois blanche,
-variété isabelle à couleur de base beige.



A noter qu'il existe en Afrique d'autres pintades qui n'ont pas été domestiquées : pintade vulturine, pintade noire, pintade à poitrine blanche, pintade à huppe noire, pintade du Kenya.

beaucoup de recettes de cuisine existent pour mettre la pintade à l'honneur, voici une de ma région:



avatar
Peter
Admin

Messages : 5460
Date d'inscription : 20/04/2011
Localisation : St Vigor des Monts

http://www.becsetplumes.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum